Thérèse de Lisieux

Prier pour les prêtres

Une vie de vingt-quatre ans, dont la majeure partie adulte passée au Carmel, et qui pourtant remplie des pages et des pages de nombreux ouvrages ! Voilà bien l’un des miracles de la « petite » Thérèse, confortant ainsi l’idée que, s’il existe encore une aventure à vivre sur cette terre en ce XXIe siècle, c’est l’aventure intérieure, l’aventure spirituelle.
Son seul grand voyage fut ce pèlerinage exceptionnel vers Rome, où elle devait rencontrer le pape Léon XIII et lui demander l’autorisation d’entrer au Carmel avant l’âge requis. Échec total à vue humaine. Elle-même écrira : « J’ai le cœur bien gros. Cependant, le Bon Dieu ne peut pas me donner des épreuves qui sont au-dessus de mes forces. Il m’a donné le courage de supporter cette épreuve. » Grande expérience humaine que ce voyage, dont elle gardera précieusement le souvenir, « Je me disais : plus tard, à l’heure de l’épreuve, lorsque prisonnière au Carmel, je ne pourrai contempler qu’un petit coin de ciel étoilé, je me souviendrai de ce que je vois aujourd’hui. « 
Un des éléments qui la frappera sera de découvrir la société des prêtres  – 75 sur les 200 pèlerins – en dehors des fonctions liturgiques ou sacramentelles, dans lesquelles elle avait l’habitude jusque-là de les voir. Elle en sera déçue dans un premier temps, percevant qu’ils ne sont aussi que des hommes, avec leurs petitesses, leurs défauts et leurs péchés. Combien de fois, nous aussi – et c’est un prêtre qui écrit cela ! – sommes-nous désappointés par la fragilité et la faiblesse des prêtres que nous rencontrons. Comme sainte Thérèse, au lieu de nous en affliger, ou pire d’entrer dans la critique, nous devrions en tirer la conclusion de prier pour eux tous.
C’est ce qu’elle fera tout au long de sa courte vie au Carmel. Suivons son exemple, elle qui écrivit cette belle prière :
« Vierge Marie, Mère du Christ-Prêtre, Mère des prêtres du monde entier, Vous aimez Jésus par toute votre vie terrestre, et Vous L’aidez encore dans le Ciel. Nous Vous en supplions, priez pour les prêtres ! « Priez le Père des Cieux pour qu’Il envoie des ouvriers à sa moisson ». Priez pour que nous ayons toujours des prêtres qui nous donnent les sacrements, nous expliquent l’Evangile, et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu ! Vierge Marie, demandez Vous-même à Dieu le Père, les prêtres dont nous avons tant besoin ; puisque votre Cœur a tout pouvoir sur Lui, obtenez-nous, ô Marie, des prêtres qui soient des saints ! Amen »
Publicités

Une réflexion sur “Thérèse de Lisieux

Les commentaires sont fermés.