Identité nationale

Un débat inévitable

N’en doutons pas, l’identité nationale, que cela nous plaise ou non, sera un des thèmes majeurs, dans les débats qui accompagneront les futurs élections de 2017 dans notre pays : hommes et femmes politiques, journalistes, spécialistes, ne cesseront de disserter, de se disputer sur ce sujet.

Comme chrétiens un double devoir nous pousse à entrer dans ce débat.

D’abord parce que notre foi le réclame. Le catéchisme de l’Eglise catholique nous le rappelle : l’amour de la Patrie est un devoir de charité. la charité nous oblige donc, dans le contexte dramatique que traverse notre pays à cette question centrale : qu’est-ce que la France, qu’est-ce qu’être Français ?

Ensuite, car, à moins d’être de mauvaise foi, notre foi chrétienne, l’Eglise catholique à laquelle nous appartenons, ont joué un rôle fondamental, pour ne pas dire fondateur, dans l’histoire de notre pays, pour forger nos traditions, nos valeurs, nos institutions, bref, notre Patrie. Et c’est une urgence de la rappeler et d’y participer, au nom de notre foi et de l’histoire si particulière de la France.

Cette même foi catholique nous évitera dans cet engagement deux écueils.

Par le principe d’Incarnation, nous ne suivrons pas une forme de mondialisation relativiste, dans laquelle hommes et institutions ne sont que des moyens d’enrichissement pour une oligarchie sans foi ni loi.

La vision transcendante de notre ultime patrie, le Royaume des Cieux, nous interdira de développer un nationalisme idolâtre de l’Etat, et nous permettra de conserver une hauteur de vue proprement catholique, française, universelle !

Chers amis, pour reprendre le titre d’un livre récent d’un de mes confrères, « engagez-vous » !

Publicités