Saint Joseph

Etre père aujourd’hui

 

 

Afficher l'image d'origine

Etre père ! Voilà aujourd’hui une aventure ! Et se reconnaître fils, ne l’est pas moins, tant la paternité s’est diluée, transformée, au point d’en être presque anéantie dans notre société. C’est pour cela sans doute que la figure de saint Joseph, après une période flamboyante, semble parfois désuète. Car son premier titre de gloire n’est-il pas d’être le père humain de notre Seigneur Jésus ? C’est ce qu’écrivait le pape Léon XIII : « Les raisons et les motifs spéciaux pour lesquels saint Joseph est nommément patron de l’Eglise et qui font que l’Eglise espère beaucoup, en retour, de sa protection et de son patronage, sont que Joseph fut l’époux de Marie et qu’il fut réputé le père de Jésus-Christ. De là ont découlé sa dignité, sa faveur, sa sainteté, sa gloire.« 

Face à la systématique déconstruction moderne de toute autorité, à commencer la paternelle, comme il est bon d’entendre encore Léon XIII : « De cette double dignité découlaient d’elles-mêmes les charges que la nature impose aux pères de famille, de telle sorte que Joseph était le gardien, l’administrateur et le défenseur légitime et naturel de la maison divine dont il était le chef. » Gardien, administrateur, défenseur, chef ! Pas sûr que ce discours plaise aujourd’hui… C’est pourtant bien là le rôle de tout père : père naturel, père spirituel, père d’une paroisse, père évêque, père abbé… que sais-je, mais père !

« Saint Joseph obéit aux anges ; il obéit aux hommes, du moins à ceux qui sont accrédités pour parler de la part de Dieu et il nous donne ainsi un grand exemple de l’Autorité. Son obéissance est rapide. Il part en pleine nuit, aussitôt qu’il le faut. Il ne se fait pas répéter l’ordre deux fois. Puisque Dieu veut qu’il en soit ainsi, cela suffit. » [Mgr Martin, archevêque de Rouen, 1954].

Que l’exemple de saint Joseph aide ceux qui doivent être père à l’être vraiment, sans démission. C’est une urgence dans notre monde. Et merci alors au Saint-Père de l’exemple quotidien qu’il nous en donne.

 

paru dans la revue Parole et Prière, mars 2013

Publicités