Saint François de Sales

Aimer et être aimé

Afficher l'image d'origine

Au commencement de cette nouvelle année, chers lecteurs, j’aimerais vous redire, en guise de vœux, l’essentiel : Dieu n’a qu’un désir, celui de vous communiquer son Amour et solliciter de votre part une réponse libre, qu’Il accompagnera de sa grâce ! C’est, dans le fond, si simple : aimer Dieu et son prochain et accepter d’être aimé par eux. Saint François de Sales, qui nous accompagne pour ouvrir cette année, utilise des images maternelles pour dire cette sollicitude de notre Dieu d’amour : « Les enfants, à force d’ouïr leurs mères et de bégayer avec elles, apprennent à parler leur langage ; et nous, demeurant près du Sauveur par la méditation et observant ses paroles, ses actions et ses affections, nous apprendrons, moyennant sa grâce, à parler, faire et vouloir comme Lui ». 

Nous le savons, cette nouvelle année sera décisive par bien des aspects ; mais le seul, au final, qui devrait nous préoccuper, c’est celui de notre salut, de notre histoire d’amitié avec Jésus. Sur ce chemin, à sa juste place, votre mensuel voudrait être force d’encouragement pour chacun, un ami de tous les jours avec qui partager, prières, lectures, doutes et émerveillements. « Et si l’amitié, dit notre saint du mois, est aimable et amiable, quelle amitié le peut être en comparaison de cette infinie amitié qui est entre le Père et le Fils, et qui est un même Dieu très unique avec eux ! Notre cœur s’abîmera d’amour en admiration de la beauté et de la suavité de l’amour que ce Père éternel et ce Fils incompréhensible pratiquent entre eux divinement et éternellement ».

Bonne année à chacun d’entre vous, sous le regard et avec l’aide de la Miséricorde divine.

Chronique parue dans Parole et Prière, janvier 2012

Publicités