Le temps de la mission

Afficher l'image d'origine

Les dimanches « en vert » sont de retour ! En effet, après toutes les fêtes pascales, la Pentecôte, toutes ces belles solennités, nous voilà revenus, dans le calendrier liturgique, à ce fameux temps dit ordinaire, avec sa couleur liturgique verte. Pas si ordinaire pourtant, puisque le latin dit Tempus Ecclesiae : temps de l’Eglise ! C’est le temps de la mission, le temps confié par le Christ à son Eglise, pour répandre dans le temps et dans l’espace, la Bonne Nouvelle du Salut. Il est vrai pourtant, que ce temps nous confronte à une certaine quotidienneté de la vie chrétienne.

Toute notre existence ne peut se consumer en continuels « moments forts ». Le Christ et son Eglise nous invitent à vivre dans la persévérance et dans l’humilité du « jour-après-jour », notre foi, notre espérance, notre charité. Pour nombre d’entre nous, le mois de juillet marque le début des vacances ou, à tout le moins, de la période estivale. C’est le moment ou jamais, de vivre cette expérience de la présence, au quotidien, de Dieu et de son amour dans notre vie : prendre enfin du temps avec Lui, dans une vie moins trépidante, plus équilibrée.

Notre revue s’inspire plus spécialement de saint Bonaventure pour ce mois. Je ne retiendrai que son nom : Bonne Aventure ! Et si nous faisions de notre vie vie une aventure spirituelle, toute tendue vers l’union mystique de paix et d’amour avec Dieu – cf. s. Bonaventure dans L’itinéraire de l’âme vers Dieu – ? Cherchons sans relâche notre Amour, ce Jésus qui se découvre dans l’humilité de chaque jour, comme l’a écrit Christian Bobin dans L’éloignement du monde, « cet art éblouissant qui est le plus grand art : jouir de l’éternel en prenant soin de l’éphémère« .

 

Parue dans Parole et Prière, juillet 2011

Publicités